Tour d'horizon sur l'histoire des appareils auditifs

Du sonotone à l'appareil presque invisible et ultra connecté, l'évolution à travers les âges des aides auditives dans un monde ou les problèmes d'écoute sont de plus en plus importants.

Les premiers pas

La première solution proposée se présente sous la forme d'un cornet acoustique rendu connu par son utilisation par le professeur Tournesol dans la bande dessinée Tintin.

leur fonctionnement très simple consistait à réceptionner les ondes sonores et les rediriger en les amplifiants dans l'oreille.

L'arrivée de l'électricité

Avec l'avènement de l'électricité un tout nouveau système d'aides auditives se développe au début du 20e siècle. l'utilisation de carbone permettant une amplification du courant électrique qui a son tour amplifiait le niveau sonore.

C'est Hutchison qui, au début du 20ème siècle, trouva le principe d'amplification électrique lui permettant de fabriquer la première prothèse électrique au carbone. Cette prothèse fut fabriquée aux États-Unis en 1899.

Une anecdote : on dit qu'Hutchison aurait aussi inventé le klaxon d'automobile afin de rendre la population sourde et pousser ainsi la vente de ses prothèses.

Le tube à vide

L'invention des tubes à vide dans les années 1920 a permis, de par un meilleur contrôle du flux électrique, un meilleur rendu du son.

Leurs problèmes de taille et de réglage, très fastidieux dans un premier temps ont su s'améliorer au fur et à mesure pour apporter un meilleur confort d'écoute.

Le tournant: le transistor

l'introduction des transistors dans le monde de l'audition ont permis la parution des aides auditives telles qu'on peut les voir aujourd'hui, en faisant tenir l'ensemble des composants dans un premier temps dans une boîte avec des écouteurs puis dans un système de contour d'oreille et enfin avec un système intra auriculaire.

Les changements qu'ont apportés les transistors ne sont donc qu'au niveau de la taille des appareils et non pas de leur capacité.

Aujourd'hui .. et demain!

Le saut technologique de ces dernières années a aussi profité aux appareils auditifs, en plus de la miniaturisation de leur embellissement, ces appareils sont devenus de réels outils numériques très développé et programmable par un audioprothésiste en fonction de l'audition de chaque personne.

De plus en plus loin:

Afin de s'adapter au monde qui nous entours, les aides auditives sont de plus en plus connectés, Bluetooth, infrarouge etc..

Apple, le roi du numérique se penche d'ailleurs sur ce marché ou il voit des possibilités d'innovation intéressantes !

L'alternative des Assistants d'écoute

Apparu en 2010 en France et utilisant la même technologie que les prothèses auditives, les assistants d'écoute se distinguent de ces derniers du fait du préréglage de l'appareil impliquant une baisse des prix notable par rapport aux prothèses auditives.